Usurpation d’identité : mon calvaire

Usurpation d’identité : mon calvaire

Oui vous avez bien lu, moi aussi j’ai fait les frais de l’usurpation d’identité. J’ai besoin de vous parler de tout ça même si c’est un épisode vraiment négatif de ma vie. Ce genre d’histoire arrive bien trop souvent et je veux vous mettre en garde : ça n’arrive pas qu’aux autres! Usurpation d’identité : mon calvaire

Usurpation d’identité, c’est quoi?

“Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende. Cette infraction est punie des mêmes peines lorsqu’elle est commise sur un réseau de communication au public en ligne.” Désormais, c’est un délit et c’est pris très au sérieux. (Heureusement)

Usurpation d’identité : mon calvaire, l’histoire :

J’ai décidé de vous raconter ce qu’il m’est arrivé (je ne rentrerai pas dans les détails). Cette histoire s’est passée le 9 Septembre 2020. J’ai effectivement attendu pour vous publier cet article, car j’ai bien évidement déposé plainte à la gendarmerie et je ne voulais pas me mettre en travers de leur chemin dans leurs recherches. Car on ne sait jamais, si mon usurpateur passe sur mon blog. Bref.

Donc, j’étais tranquillement chez moi avec ma mère quand tout à coup, la poignée de la porte se baisse (comme si quelqu’un voulait rentrer). heureusement, nous fermions TOUJOURS à clefs. Bref, on a eu peur donc on n’a pas bougé puis 2 minutes après, on sonne à la porte. Quand on a ouvert, un jeune homme (qu’on ne connaissait pas) se tenait devant nous, mais avait l’air perdu. Donc il nous dit qu’il a du se tromper d’appartement. Bref après de nombreux aller-retour de sa part jusqu’a sa voiture (je le voyait depuis ma fenêtre), il se décide à me dire la vérité..

Que fait-il chez moi?

La vérité, c’est qu’il pensait avoir un rendez-vous avec moi ! A mon appartement. La veille, quelqu’un s’était fait passer pour moi sur un tchat pas très catholique (si vous voyez le genre).. Et donc, s’il avait essayé d’ouvrir la porte sans sonner au départ, c’est parce que la fausse Elodie, lui avait dit que la porte serait déverrouillée.

Là ou j’ai peur, c’est de ne pas savoir qui fait ça, qui se permet de se faire passer pour moi et surtout, le plus grave : connaitre mon adresse postale et la divulguer.

Quand nous avons appris ça, le choc fut total. Même ma voisine qui était là n’en croyait pas ses oreilles. C’était comme dans un film, mais en pire parce que c’était la réalité. Sur le coup, je ne savais pas quoi faire, parce que je pensais que j’avais besoin de preuves pour qu’on m’écoute, me crois… Et au final, j’ai fini (le jour même) par déposer plainte.

Je remercie mon Amoureux qui m’a quelque part forcée à porter plainte. C’était la meilleure chose à faire. Je remercie d’ailleurs les gendarmes qui m’ont entendu et qui m’ont fait comprendre une chose : je suis une victime.

Culpabilité :

Je ne vous cache pas que j’ai été rongé par la culpabilité. Car, quelque part c’est de ma faute si cette personne à trouver mes photos sur les réseaux sociaux, car j’y suis active. Mais au final, je ne suis pas responsable de la méchanceté et de la folie des gens. La nuit qui a suivi fut très compliquée pour moi, impossible de dormir. Impossible de penser à autre chose. Cette personne qui s’est faite passer pour moi m’a salie. Je la hais de tout mon coeur. Je me dis que si elle n’est pas retrouvée.. J’ai une totale confiance en la vie et je sais que son geste à mon égard, elle le paiera plus tard (merci Karma). J’ai compris aussi que je n’avais pas affaire a quelqu’un qui me fait une mauvaise blague, non. Je pense plutôt a quelqu’un de vraiment méchant! Quelqu’un qui me déteste (je ne sais pas pour quelles raisons), quelqu’un qui sans doute ne va pas bien dans sa tête pour faire se genre de choses.

Mes peurs :

A cause de cette histoire, je n’ai plus la même vision d’internet. Avant, j’adorais ça, prenait beaucoup de plaisir à poster mes nouvelles photos chaque jour. Dorénavant, je fais attention (sans tomber dans la psychose), mais maintenant je me rends compte des dangers d’internet. Il est tellement facile de voler des photos, un nom, de dire n’importe quoi, de donner rendez-vous à des gens. Il est important de faire attention. Les gens sont méchants, jaloux, malades

Que faire en cas d’usurpation d’identité?

Je crois que le meilleur conseil est de porter plainte tout de suite à la gendarmerie la plus proche de chez vous. N’ayez pas peur, vous ne serez pas jugé mais écouté. On peut avoir honte, mais n’oubliez pas que dans cette situation, vous n’y êtes pour rien.


L’enquête pour retrouver mon usurpateur (usurpatrice) est en cours. Cet article sera réédité en suivant l’histoire. Merci pour votre soutien et surtout faites attention à vous et merci d’avoir lu “Usurpation d’identité : mon calvaire” N’hésitez pas à partager cet article afin d’avertir le monde qu’il y a des fous partout. On peut aussi en discuter sur Instagram.

Partager:

10 Commentaires

  1. 22 octobre 2020 / 11:18

    Ma pauvre, je pense qu’à ta place j’aurais eu la peur de ma vie … J’espère qu’ils retrouveront la personne qui a fait ça !

    • Elodie
      Auteur/autrice
      23 octobre 2020 / 09:17

      Le temps passe mais quelquepart, j’aurai toujours peur de cette situation je crois. Désormais, je me méfie d’internet. Merci pour tes mots

  2. Tifania_dsv
    13 novembre 2020 / 22:39

    Merci pour ton témoignage qui nous rappelle qu’internet peut être un “danger”. J’espère qu’ils retrouveront vite la personne !

    • Elodie
      Auteur/autrice
      15 novembre 2020 / 18:50

      Merci pour ton message.. Effectivement, il faut faire attention car c’est tellement facile de voler des photos, de se faire passer pour quelqu’un d’autre… C’est écœurant et méchant. Personnellement, je ne me sens plus en sécurité sur le net.

  3. 23 novembre 2020 / 12:54

    Salut,
    Merci d’avoir couché ce témoignage par ici. Je crois que c’était important pour toi d’en parler, mais que c’est important aussi pour beaucoup par ici de prendre conscience qu’internet, c’est le monde, c’est public, et c’est donc rempli de personnes, certaines adorables, d’autres manipulatrices, cruelles, mal intentionnées. Beaucoup pensent que poster des photos, c’est sans conséquences. Mais une photo, un nom, il n’y a pas besoin de beaucoup plus pour faire fonctionner le cerveau d’un détraqué, le lancer sur une piste.
    Parfois, on cherche à savoir pourquoi quelqu’un ferait ça, et il faut savoir que parfois, il n’y a pas de raison.
    Personne n’est à l’abri, même sur des réseaux sociaux soi-disant sécurisés, comme Facebook.
    Et le jour où on est victime, tu le décris très bien, ça n’est plus un film de science fiction ou une histoire des faits divers, c’est nous, nous dont quelqu’un connaît l’adresse, connaît peut-être le mode de vie, peut débarquer à tout moment, envoyer à tout moment des gens que l’on ne connaît pas dans notre maison…
    Merci, donc, d’avoir sensibilisé tous les gens qui passeront par ici à cette problématique grave.

    J’espère sincèrement que tu retrouveras l’usurpateur, que tu sauras comment il a fait et qui il est, pour qu’il paie pour ses fautes et pour ta tranquilité d’esprit.

    Et que personne ne croie jamais qu’on ne peut rien faire de ses informations parce qu’il fait gaffe à ses paramètres de confidentialité, etc. Si vous donnez une information sur internet, montrez une image de vous, il faut toujours se dire que vous donnez cette image, cette info potentiellement au monde entier.
    Moi, chaque fois que je publie quelque chose sur le net, que ce soit sur mon blog, sur FB, sur Twitter, chaque fois, systématiquement je me pose la question suivante : si demain, l’intégralité des gens de la planète voyait cette chose, est-ce que ça me dérangerait ? Si la réponse est oui, alors je ne publie pas.

    Ce n’est pas pour autant que ça me met à l’abri. Je suis professionnelle maintenant, mon siège social, c’est mon chez moi, mon numéro de téléphone, c’est mon perso. Même à cause de mon boulot, on peut venir me pourrir la vie. ET je pense que même sans internet, on peut toujours venir nous pourrir la vie.
    Mais autant qu’on le peut, si on peut limiter les possibilités de laisser aux loups de quoi se nourrir de nous, il faut absolument le faire.

    Pardon pour ce pavé lol, et merci d’avoir partagé ton article sur le café des blogueuses !

    • Elodie
      Auteur/autrice
      23 novembre 2020 / 13:19

      Merci beaucoup d’avoir pris du temps pour rédiger ce message. Je ne te cache pas qu’avoir fait cet article même si c’est pour mettre en garde les gens, c’était aussi pour moi, pour que je vide un peu mon esprit. Car je n’en pouvais plus de ressasser cette histoire (même si c’est encore très présent dans ma tête). J’ai bien de la chance dans cette histoire car l’homme qui est venu chez moi n’avais pas de mauvaises intentions, mais ça aurait pu être bien pire! Comme je le dis dans l’article, j’ai beaucoup culpabilisé car je pensais que c’était quelque part de ma faute, vu que je suis active sur Internet. Maintenant avec du recul, j’avance et je sais que c’est moi la victime, que ce n’est pas ma faute si cette personne malade me fait ça. Même si, je suis devenue très méfiante (un simple message privé Instagram un peu bizarre arrive à me faire peur).

      Comme tu le dis très bien, poster sur le net ce n’est pas sans conséquences, car on ne connais pas les gens qui passe sur nos blogs, réseaux etc.. Avant cette histoire, je croyais que ça arrivais qu’aux autres et bien aujourd’hui je sais que le danger est partout. Qu’il ne faut pas non plus devenir parano mais qu’il faut faire attention.

      Je te remercie pour tes mots !

  4. 23 novembre 2020 / 13:36

    Merci pour ton témoignage. Effectivement, il faut vraiment faire attention en ligne, même moi je le réalise… toutes mes photos de mon blog son facilement retrouvables sur google Image etc… Je poste de moins en moins les photos de moi ou de ma famille. Mais en même temps quand quelqu’un est déterminé malheureusement on ne peut pas faire grand chose… Courage à toi, j’espère qu’il trouveront celui ou celle qui t’as fait ça. Heureusement que tu as aussi un copain et ta famille, c’est rassurant de savoir que tu as du monde pas loin de toi.

    • Elodie
      Auteur/autrice
      23 novembre 2020 / 13:42

      Avec plaisir, le but premier de cet article, c’est de mettre en garde le plus de personnes possible. Effectivement, quand une personne veut nous faire du mal.. Hélas on ne peut pas y faire grand chose. C’est pourquoi j’espère que la justice trouvera & punira cette personne comme il se doit. J’y crois sincèrement. Merci pour ton commentaire !

  5. 26 novembre 2020 / 12:55

    Je sais pas si ca va te rassurer mais l’usurpation d’identité arrive même aux personnes qui ne sont pas sur internet ^^. J’ai un collègue à qui s’est arrivé (il pense que c’est avec un simple cheque intercepté car tu as le nom l’adresse et la signature de la personne) et quelqu’un lui a vidé ses comptes bancaires et à souscrit des lignes téléphoniques à son nom et il recevait les factures directement chez lui. Il a pu avoir gain de cause et récupérer ses sous car avec l’enquête, il ont vu que la personne a utilisé une fausse carte d’identité et ca ne collait pas au niveau des infos comme les deuxièmes prénoms mais c’est chaud ca fait vraiment peur ! C’était un truc de fou comme histoire.

    • Elodie
      Auteur/autrice
      26 novembre 2020 / 13:52

      Ça ne m’étonne pas du tout, on peut être usurpé juste avec une carte d’identité. En France, nous avons un grand problème de sécurité, c’est affolant il faut faire attention à tout. Merci pour ton témoignage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *